dimanche 22 juin 2008

Les chiffres et la vérité sur la crise des américaine.

.
Pour ceux qui en viennent à se demander à quel point l'économie est une science exacte, voici quelques avis directement liés à la crise en cours, et qui ont titillé mes oreilles :

  • Une bonne idée : cherchant à vérifier la thèse d'une sortie de crise imminente, ce bloggeur montre que le même graphique, à trois niveaux de zoom différent, s'interprête de trois manières différentes : optimiste, neutre, pessimiste. [Moneyzine : "Jouons avec les courbes"]
  • De quoi se poser des questions : l'A.E.I., fédération des entreprises U.S. (un peu notre F.E.B., en beaucoup plus gros) a invité un panel de 5 économistes, dont 2 optimistes et 3 pessimistes, qui se sont écharpés avec les chiffres de la crise immobilière amércaine, en partant des mêmes données. [American Enterprise Institute : "La bulle immobilière : stop ou encore?" (en anglais)]
  • Un bon exemple : Barry Ritholz, du blog macroéconomique "The Big Picture", révise régulièrement les chiffres de la croissance U.S. à sa manière, les présentant sous un jour moins favorable que le gouvernement. [The Big Picture : "Are we too gloomy?"]
  • Une discussion de fond sur les chiffres et la vérité en économie : Barry a difficile de défendre sa position d'économiste indépendant, car les adhérents à la doctrine dominante l'assimilent aux théoriciens de la conspiration. Selon Barry c'est normal de critiquer les chiffres officiels, c'est même pour cela qu'il faut des économistes. [The Big Picture : "What conspiracy?"].
Avec tout ça, le nombre d'avis divergents ne diminue pas, tandis la crise s'approfondit outre-atlantique. Alors, rebond or not rebond?

.

1 commentaire:

E. Boubacha a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.